On ne sait plus trop quoi

51.28

CHARLES VINZ

Tout ça est un passe-temps. J’ai dessiné seul, le soir ou au téléphone mais j’ai d’abord et avant tout dessiné à l’école. Jusqu’au jour où je n’avais plus le temps de dessiner, j’ai encore dessiné.
Tout ça est un voyage de médium en médium, fluide, que la pratique demeure entraînante. J’aurais rêvé d’être artisan mais je passe trop de temps à observer. Du coup j’en tire des dessins, des sketchs, des frottages à la pastel, et dernièrement des gravures, dernière
étape en date de ma pratique avant la suivante. Mon travail s’articule autour de l’observation, l’observation de la ville, du monde qui grouille
en permanence. Afin de refléter ce mouvement il faut en imaginer une partie. Une part de rêves, d’espoirs, d’intuitions et d’abandons, bref… de vivant. Cette part du vivant je la négocie en permanence avec la composition. Ce que je veux montrer, ce que je peux tirer.
C’est une vulnérabilité. Et pour finir une pièce je dois lâcher prise. Tout ça est une nécessité.

ON NE SAIT PLUS TROP QUOI est une série de lino-gravures tachant de représenter ce qui vit en espace urbain, inscrits dans des paysages à la fois familiers et absurdes. Des dystopies où se mêlent humain et non-humain. Le vivant y observent un monde inscrit dans une économie qui convoite son
attention.
Chaque lino-gravure est imprimée en 9 exemplaires numérotés. Elles sont aussi réimprimées dans un format dédié à l’espace publique, vous pourriez croiser ces rêveurs en ville.
La série on ne sait plus trop quoi s’accompagne d’illustrations en noir et blanc qui parlent de mouvement. Non pas un mouvement activiste ou pensé mais un ruissellement, une ruée qui échappe à la fiction normée de la ville. Aussi pour ne pas traiter la gravure comme un accomplissement en soit, pour me rappeler que ceci n’est qu’une étape.

Clear
SKU: N/A Category: Tag:

Additional information

colour

Red, Blue, Yellow